Je me souviens...

Publié le par Dorothée Saint-Maxent

Oups ! Voilà bientôt deux mois que plus personne ne s’exprime ici… Moi-même, je ne me suis pas exprimée sur ce blog depuis (trop) longtemps... Ma crédibilité face aux collégiens ou autres accompagnateurs du projet quand je leurs demande de faire vivre ce blog doit être (très) moyenne ! Il y a tant de choses que je pourrais raconter que je ne sais ni par quoi commencer, ni comment transcrire ma mémoire ... 
Les séances depuis janvier et jusqu'aux vacances d’avril sont en partie consacrées à la découverte des fondamentaux de manipulation. Il s'agit donc de chercher comment mettre en vie ces objets de mousses et de plâtres, de commencer à faire apparaître l'acteur sous la marionnette... Nous passons par différentes étapes: recherche vocale, position et mouvements du corps caché, tenue et regard des marionnettes, dynamisme de  manipulation...
Evidemment au fil des séances beaucoup de choses commencent à apparaître... Alors, dans le désordre, voici quelques souvenirs en vrac issus des séances depuis mi-décembre !

Je me souviens de l'engouement de Quentin pour les exercices d'échauffements collectif !
Je me souviens du monologue de Lola, marionnette, mené par une Gwendo "tchacheuse" et amusée !
Je me souviens de l'angoisse d'Emmanuelle, le jour où nous avons changé de salle de travail !
Je me souviens de Sylvain cherchant Thomas Poivre d'Arvor (c'est ainsi qu'il a nommé sa marionnette !) parmi les marionnettes disposées sur une table !
Je me souviens du regard empli de doutes d'Andréa le jour où elle a fait son premier monologue improvisé !
Je me souviens d'Ousmane courrant à travers la salle !
Je me souviens de la timidité des collégiens face à la manipulation !
Je me souviens de l'envie des imaïens face à la manipulation !
Je me souviens du bonheur calme d'Aurélie !
Je me souviens de Sylvain tombant amoureux...
Je me souviens des consignes parfois difficiles à appliquer  !
Je me souviens de ce jour de tempête où l’alerte orange a empêché la venue des Imaïens et de leurs éducateurs…
Je me souviens que cette absence a embarrassé les collégiens…
Je me souviens de Yann, quand pour la première fois, il s’est lancé dans l’exercice de manipulation !
Je me souviens du regard amusé des collégiens sur leur professeur devenu le temps d’une improvisation, apprenti marionnettiste, comme eux !
Je me souviens de la cacophonie de O, de A, de E, de I, de U lors des différents échauffements vocaux…
Mais je me souviens aussi de la timidité vocale des débuts !
Je me souviens des jeux de mimétisme vocal d’Aurélie…
Je me souviens avoir regretté l’absence de Michèle, orthophoniste, sur les temps de recherche vocale…
Je me souviens avoir entendu la voix d’Ousmane et m’être dit « Ah ! enfin ! chouette ! »
Je me souviens des « bonjour !» d’Emmanuelle !
Et je me souviens de ses « au revoir !» aussi !
Je me souviens ne pas voir passer le temps des séances…
Je me souviens de la surprise sur tous les visages au son de la sonnerie qui annonce la fin de séance!
Je me souviens du langage très personnel de Quentin !
Je me souviens du rire de Nabil !
Je me souviens que la coloration de mes cheveux a eu un impact fort chez les filles !
Je me souviens de Nazhia trouvant les mots justes avec Emmanuelle !
Je me souviens d’Aurélie faisant un énorme câlin à Zette !
Je me souviens des trois demi-journées de stage avec les collégiens juste avant les vacances de février mais ça c’est une autre histoire !..

A suivre…

PS : merci à Perec pour m’avoir inspiré une forme d’écriture…

Publié dans Point de vue artiste

Commenter cet article